Covid-19 au Royaume-Uni : plus de 88 000 contaminations en 24 heures, un nouveau record

Les autorités sanitaires britanniques ont enregistré pour le deuxième jour consécutif un record de contaminations journalières au Covid. Face à cette flambée, le gouvernement entend proposer une troisième dose à tous les adultes d’ici fin décembre.

88 376 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures ont été enregistrés au Royaume-Uni ce 16 décembre – un record depuis le début de la pandémie, pour le deuxième jour consécutif. 

Le pays – l’un des plus touchés en Europe par le Covid-19 avec 146 937 morts liées au nouveau coronavirus – avait déjà enregistré le 15 décembre plus de 78 000 cas, selon les chiffres officiels fournis par le gouvernement et cités par l’AFP. Les hospitalisations commencent en outre à repartir à la hausse dans le royaume, en particulier dans la capitale, selon l’agence. 

Cette flambée de contaminations est liée à l’arrivée au Royaume-Uni du variant Omicron. Face à celle-ci, le gouvernement britannique mise sur la campagne de rappel vaccinal, espérant proposer une troisième dose à tous les adultes d’ici fin décembre. Cette campagne a été fortement accélérée avec plus de 745 000 doses de rappel injectées en une journée, un record, selon les autorités.

Dans ce contexte, la France a annoncé qu’elle rétablirait à partir du 18 décembre l’obligation de «motifs impérieux» pour les voyageurs en provenance et à destination du Royaume-Uni, afin de faire face à «la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron» dans ce pays. Il y aura «obligation de disposer d’un motif impérieux pour se rendre ou venir du Royaume-Uni, pour les personnes non vaccinées comme les personnes vaccinées», mais ces motifs «ne permettront pas de se déplacer pour raisons touristiques ou professionnelles», a précisé le gouvernement français dans un communiqué. L’exécutif a également appelé les voyageurs français à reporter leur séjour chez le voisin britannique.

Source à l’adresse RT France