Danemark : le gouvernement veut étendre la déchéance de nationalité à certains criminels

Le gouvernement danois a annoncé vouloir étendre la déchéance de nationalité des binationaux à ceux dont les crimes et délits sont considérés comme «gravement préjudiciables aux intérêts vitaux de l’Etat».

Le Danemark, un des pays les plus restrictifs d’Europe en matière d’immigration, a annoncé ce 16 décembre vouloir étendre la déchéance de nationalité des binationaux à ceux dont les crimes et délits sont «gravement préjudiciables aux intérêts vitaux de l’Etat».

Avec ce nouveau projet de loi, le gouvernement social-démocrate entend cibler certains trafiquants de drogue ainsi que des pirates informatiques qui seraient auteurs d’une «perturbation prolongée des systèmes de paiement dans une grande partie du pays», a précisé le ministère des Migrations dans un communiqué.

«Si une personne commet des infractions qui portent gravement atteinte aux intérêts vitaux de l’Etat, les tribunaux devraient avoir le pouvoir de la priver de la citoyenneté danoise», a fait valoir le ministre, Mattias Tesfaye, dans le communiqué.

«J’espère que nous ferons comprendre aux milieux extrémistes que le prix à payer pour commettre ce type de crime est très élevé», a-t-il affirmé à l’agence locale Ritzau.

Jusqu’à présent peuvent être déchus de leur nationalité danoise par jugement les binationaux qui l’ont acquise frauduleusement et ceux condamnés pour «terrorisme», «trahison» ou «criminalité organisée».

Les djihadistes binationaux partis combattre à l’étranger peuvent eux se voir retirer leur nationalité danoise par simple décision administrative.

Source à l’adresse RT France