Opposée aux mesures sanitaires australiennes, la joueuse Timea Babos renonce à l’Open de Melbourne

La joueuse de tennis hongroise Timea Babos a fait savoir qu’elle ne participerait pas à l’Open d’Australie au mois de janvier car elle ne parvenait pas à s’identifier aux mesures anti-Covid-19 en vigueur dans le pays.

Timea Babos, ancienne numéro 1 mondiale en double, âgée de 28 ans, a publié le 16 décembre sur Instagram une déclaration dans laquelle elle explique les raisons qui l’ont poussée à ne pas participer au tournoi australien.

«J’ai pris la décision de ne pas participer à l’Open d’Australie l’année prochaine, après X années, car j’ai atteint un stade de ma carrière où le potentiel de gain et la gloire éventuelle ne sont pas tout. Je ne peux tout simplement pas m’identifier aux mesures [contre] le Covid-19 du gouvernement australien, à l’éventuelle obligation de quarantaine car je suis également opposée aux camps [de quarantaine].»

«Je suis désolée de cette situation et je souhaite à tous mes concurrents qui se rendent en Australie bonne chance et surtout un séjour en toute sécurité», a conclu la sportive professionnelle.

Ainsi que le rapporte le site ubitennis, les joueurs qui participeront au tournoi de Melbourne en 2022 doivent être «doublement vaccinés contre le virus, sauf s’ils peuvent bénéficier d’une exemption médicale». Selon la même source, l’Open d’Australie devient ainsi la première compétition de tennis de l’histoire à rendre la vaccination obligatoire pour pouvoir jouer.

L’annonce de la joueuse hongroise intervient quelques jours après celle du Français Pierre-Hugues Herbert, 8e mondial en double, qui a renoncé à participer à la compétition, en affichant son choix de ne pas se faire vacciner contre le Covid-19.

Source à l’adresse RT France