Le Conseil scientifique demande au gouvernement des «restrictions significatives» pour le Nouvel An

Le Conseil scientifique a appelé le gouvernement à des «restrictions significatives» pour le Nouvel An «au regard de l’accélération de l’épidémie, et des risques liés aux activités festives de fin d’année».

Le Conseil scientifique sur le Covid-19 a appelé le gouvernement à instaurer des «restrictions significatives» face au risque de transmission de l’épidémie à l’occasion du réveillon du Nouvel An, dans un avis publié ce 18 décembre. Chargée de donner des recommandations à l’exécutif au regard des connaissances sur l’épidémie, cette instance alerte sur la nécessité d’éviter des brassages de populations le soir du 31 décembre.

«Au regard de l’accélération de l’épidémie, et des risques liés aux activités festives de fin d’année, des mesures de restriction significatives doivent pouvoir être prises par les autorités à l’occasion du réveillon (y compris le cas échéant sous la forme de limitation d’activités collectives ou de couvre-feux), avec la possibilité d’une déclinaison territoriale», écrit ce Conseil. «Le Conseil scientifique anticipe que les mesures de protection seront particulièrement bien suivies durant les fêtes de Noël […] Nos concitoyens auront à cœur de passer cette fête de Noël 2021 en nombre plus limité, de se faire tester avant, de s’assurer que les plus anciens ont bien reçu leur dose de rappel», estime néanmoins l’instance.

La mairie de Paris a annulé les festivités sur les Champs-Elysées

En revanche, «pour les festivités du Nouvel An, le Conseil scientifique alerte sur un comportement des citoyens qui pourrait être différent avec une activité festive plus ou moins contrôlée». Il «souhaiterait une démarche pour éviter qu’à l’occasion du jour de l’An, se constitue une série de mini-clusters à Omicron, qui pourraient [se] diffuser rapidement dans les jours qui suivent sur l’ensemble du pays, compte tenu des mouvements de populations à cette période», a-t-il ajouté.

Ce 18 décembre au matin, en même temps que la publication de cet avis, la mairie de Paris a annoncé l’annulation du feu d’artifice et des concerts prévus sur l’avenue des Champs-Elysées le soir du 31. Le Premier ministre Jean Castex avait déjà souligné ce risque en recommandant le 17 décembre aux mairies de renoncer aux concerts et feux d’artifice de la Saint-Sylvestre. Il avait annoncé que la consommation d’alcool sur la voie publique serait interdite dans toute la France ce soir-là.

Source à l’adresse RT France