Bordeaux : contre le bannissement des arbres de Noël, des militants dressent un sapin illégalement

Pour protester contre la décision de la mairie de Bordeaux de ne plus ériger de vrais sapins de Noël en ville, une poignée de militants a illégalement monté un arbre de Noël devant la cathédrale. La mairie a évoqué une «infraction».

Ouest France se fait l’écho d’une «action citoyenne» survenue le 18 décembre devant la cathédrale de Bordeaux. Pour protester contre l’aversion de la mairie contre les sapins de Noël réalisés avec de vrais arbres, des militants ont dressé un conifère d’environ 5 mètres de haut devant l’édifice, à quelques pas du sapin de verre érigé par la mairie. 

«C’est une action apolitique», a justifié un participant auprès du quotidien régional qui relève pourtant que l’un d’entre eux est le responsable Nouvelle-Aquitaine de Génération Z, le mouvement de jeunesse qui soutient la candidature d’Eric Zemmour à la présidentielle : «Désolé Pierre [Hurmic, maire de Bordeaux], mais tes fantasmes écologistes on en veut pas», a-t-il écrit sur son compte Twitter.  

Côté mairie, on évoque une «manifestation non déclarée». «Nos agents vont se rapprocher des organisateurs pour obtenir leur identité et constater l’infraction. L’enlèvement du sapin sera fait dès qu’ils auront quitté les lieux et sera offert à une association caritative», a déclaré pour sa part l’adjoint à la tranquillité publique de la ville Amine Smihi. 

Nos agents vont se rapprocher des organisateurs pour obtenir leur identité et constater l’infraction

Le maire écologiste de Bordeaux, qui a conquis la ville en 2020 après 73 ans de domination de la droite, a fait polémique en septembre 2020 en évoquant des «arbres morts» à propos des sapins de Noël. «Sur l’arbre mort de Noël de la place Pey-Berland, nous ne mettrons pas des arbres morts sur les places de la ville», avait-il déclaré, suscitant nombre de critiques. 

Depuis, la mairie a fait installer un «sapin» monumental fait de verre et d’acier recyclés et réutilisable pendant 5 ans qui est sur la place entre le 11 décembre et le 2 janvier. 

«Il y aura un sapin de Noël à Bordeaux cette année. Je pense que les Bordelaises et les Bordelais seront très contents et que la page d’une polémique inutile est définitivement tournée», avait annoncé l’édile fin novembre. Depuis, il s’est félicité de retours «très positifs» et a estimé que ce sapin «[était] beaucoup moins cher que le sapin que l’ancienne mairie faisait venir chaque année et qui coûtait 60 000 euros». Le sapin de verre a coûté 135 000 euros «mais il sera amorti sur cinq ans», a précisé le maire. 

Source à l’adresse RT France