Le « couple » franco-allemand à la recherche d’un compromis sur le nucléaire !

Moi j’ai une idée d’accord. On dirait que la France laisse tranquille l’Allemagne avec ses centrales puantes à charbon, et son gaz gazeux. En échange, l’Allemagne nous fiche la paix avec notre nucléaire, et comme dans le couple franco-allemand on s’aime très fort, on s’engage à dépanner nos amis les Germains avec notre électricité nucléaire dès que les éoliennes allemandes ne tournent pas assez vite.

Et hop, tout le monde y gagne.

Pour l’environnement on verra plus tard !

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

La France et l’Allemagne chercheront à atteindre un compromis sur le gaz et le nucléaire

Emmanuel Macron a déclaré le 16 décembre que la France et l’Allemagne continueraient leurs discussions dans les prochains jours pour trouver un compromis sur la question de savoir si l’Union européenne doit qualifier le nucléaire et le gaz d’investissements verts.

La France, où le nucléaire fournit 70% de l’électricité, milite activement pour l’intégration du nucléaire dans la « taxonomie verte » de l’UE. Elle s’oppose sur ce point à l’Allemagne, qui a entériné l’abandon du nucléaire après l’accident de Fukushima en 2011, ou à l’Autriche.

Emmanuel Macron a ajouté qu’une décision sur cette « taxonomie verte » serait bientôt prise par la Commission européenne, lors d’une conférence de presse conjointe avec le chancelier allemand, Olaf Scholz.

Source agence de presse russe Sputnik.com ici

Source à l’adresse Insolentiae