L’incroyable confinement préventif aux Pays-Bas alors que le nombre de cas est en chute !

Pays-Bas : face au variant Omicron, le Premier ministre ordonne un « confinement » pendant les fêtes de Noël. « Je suis ici ce soir d’humeur sombre », a lancé le Premier ministre avant d’annoncer le confinement de son pays pour quatre semaines.

Pourtant, les Pays-Bas restent un pays largement vacciné, preuve s’il en est que la vaccination ne doit pas être l’alpha et l’oméga de la politique sanitaire et de lutte contre l’épidémie. Non la vaccination ne fera pas tout, surtout avec la succession de variants qui s’annonce.

Ce qui est incompréhensible dans la décisions néerlandaise, c’est la courbe de contamination qui est orientée à la baisse ces derniers jours comme vous pouvez le voir sur ce graphique. Le nombre de cas est en chute libre, même si, en même temps, dans ce nombre de cas, celui concernant le variant Omicron est évidemment en hausse ce qui semble paniquer le premier ministre des Pays-Bas qui vient de décider d’un « confinement préventif »… surréaliste !

« C’est inévitable avec la cinquième vague et avec Omicron qui se répand encore plus vite que nous ne l’avions craint. Nous devons intervenir maintenant par précaution », a poursuivi le Premier ministre. Tous les magasins non-essentiels, restaurants, bars, cinémas, musées et théâtres doivent en conséquence fermer leurs portes de dimanche au 14 janvier, tandis que les écoles doivent garder portes closes au moins jusqu’au 9 janvier.

Le nombre des invités que les gens sont autorisés à recevoir chez eux est parallèlement réduit de quatre à deux, sauf pour le jour de Noël, le 25 décembre. Le chef de l’équipe néerlandaise de gestion de l’épidémie, Jaap van Dissel, a déclaré pendant la même conférence de presse qu’Omicron dépasserait le variant Delta pour devenir dominant aux Pays-Bas d’ici à la fin de l’année.

On a beau se vacciner, si c’est la vaccination, plus les passes sanitaires ou vaccinaux et en plus les confinements, il va y avoir de quoi décourager Billancourt ! Et pas que !

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source France Info ici

Source à l’adresse Insolentiae