Politique de Défense : Vladimir Poutine dresse le bilan et fixe les priorités pour l’armée

Le président russe fixe le cap du ministère de la Défense pour l’année 2022, qui s’ouvre dans un contexte particulièrement délicat, entre regain de tensions avec l’Occident et accroissement des activités militaires de l’OTAN aux frontières russes.

Dans un contexte international marqué par les tensions entre l’OTAN et ses alliés d’une part, et la Russie d’autre part, le président russe prend la parole au cours d’une réunion du Collegium du ministère de la Défense ce 21 décembre. Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou et le chef d’état-major général des forces armées russes, Valéry Guerassimov, s’expriment eux aussi.

Les résultats de l’activité des forces armées russes en 2021 seront résumés et analysés, les tâches pour l’année prochaine seront fixées, et les priorités pour le développement futur de l’armée et de la marine russes seront déterminées.

Sur le plan de la Défense, l’année 2022 s’annonce particulièrement intense en raison notamment du regain de tensions observé avec l’Occident. Dénonçant l’accroissement des activités militaires de l’OTAN aux frontières russes, la Russie a adressé aux Etats-Unis des propositions de traités visant à garantir la sécurité des deux parties. Moscou propose notamment de stopper l’extension de cette Alliance militaire née en pleine guerre froide. Les Etats-Unis, qui de leur côté accusent Moscou de vouloir envahir l’Ukraine – une allégation récurrente malgré de multiples démentis – n’ont pour l’heure pas répondu à la partie russe.

Source à l’adresse RT France