Poutine dit à Macron espérer que RT puisse travailler sans discrimination en France

Lors d’un entretien par téléphone entre les deux dirigeants ce 21 décembre, Vladimir Poutine a fait part de sa préoccupation quant aux restrictions touchant RT en France. Il espère que la chaîne ne fera l’objet d’«aucune discrimination».

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron se sont entretenus ce 21 décembre — jour de l’anniversaire du président français — pour la seconde fois en une semaine. Lors de cet échange téléphonique consacré notamment à divers dossiers internationaux, le dirigeant russe a fait état de sa préoccupation quant aux «restrictions auxquelles la chaîne d’information RT est toujours soumise en France», selon le compte-rendu du Kremlin.

«Le président russe a exprimé son espoir que la chaîne bénéficiera des mêmes conditions d’exercice de son activité – sans aucune discrimination – que celles dont bénéficient les médias français en Russie», précise encore le communiqué.

RT France est un média qui exerce son activité conformément à une charte de déontologie signée par ses journalistes et à laquelle ils se conforment dans un objectif de pluralisme. La chaîne est par ailleurs dûment autorisée à diffuser ses programmes suivant une convention passée avec le CSA, laquelle a été renouvelée en janvier 2021.

Pourtant, malgré ces éléments, les journalistes de RT France doivent faire face à des discriminations exercées par l’exécutif et la majorité présidentielle qui refusent régulièrement — depuis le lancement et encore jusqu’à ce jour — d’accréditer ses journalistes. Le 29 mai 2017, alors qu’il recevait Vladimir Poutine à Versailles, Emmanuel Macron avait lui-même qualifié RT et Sputnik d’«organes d’influence et de propagande».

Source à l’adresse RT France