60 % des concessionnaires auto vont réduire le nombre de postes.

Les concessions autos et autres garages, c’est 500 000 personnes. Petit problème, on ne vend presque plus de voiture dans ce pays et dans les autres, puisque d’une part il y a une pénurie de puces, et une belle transition écologique qui vise à dissuader les vilains automobilistes à rouler en moteur thermique. Il faut tous que nous achetions des voiturettes électriques à l’autonomie indigente et aux temps de rechargement inversement proportionnels aux temps de décharge !

Alors du coté des concessions, après plusieurs années de crise et alors qu’aucune éclaircie ne veut pointer le bout de son nez, il n’y a plus le choix.

Il va falloir dégraisser le mammouth

Automobile : 60 % des concessionnaires envisagent des réductions d’emplois

« Plus de la moitié des concessionnaires (60 %) envisagent « des réductions d’emplois à partir du premier trimestre », en raison des problèmes d’approvisionnement qui paralysent le secteur automobile, a annoncé mardi le président du Conseil national des professions de l’automobile (CNPA).

« Beaucoup de concessionnaires ont fait ce qu’il fallait pour que les collaborateurs ne soient pas trop pénalisés », a assuré le président du conseil, qui évoque des compensations.

Sauf, que si l’Etat ne paye pas, alors les concessionnaires licencieront. Ce sera la même chose dans l’aéronautique, et cela fait deux ans que je vous dis que si vous êtes dans l’un de ces deux secteurs basés sur les moteurs thermiques, il faut entamer votre reconversion, car une reconversion préparée se passe généralement beaucoup mieux !!!

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Le Figaro.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae