BNP Paribas vend sa banque américaine Bank of the West pour plus de 16 milliards de dollars

« BNP Paribas en a terminé avec sa conquête de l’Ouest américain. Le géant bancaire français a annoncé, lundi 20 décembre, avoir conclu un accord avec la Banque de Montréal (BMO Groupe financier) afin de lui céder sa filiale californienne Bank of the West pour un montant de 16,3 milliards de dollars (14,4 milliards d’euros), en cash. Cette somme représente quelque 20 % de la capitalisation boursière de BNP Paribas, alors que Bank of the West contribuait en moyenne à environ 5 % du résultat avant impôt du groupe ces dernières années.

BNP Paribas met ainsi fin à une aventure de plus de quarante ans. Bank of the West, dont le siège est installé à San Francisco, est tombée en 1979 dans l’escarcelle de la banque française. Celle-ci rachète alors une structure d’une quarantaine d’agences, afin d’obtenir une base de dépôts pour financer des crédits aux entreprises françaises en Amérique. Petite banque locale californienne, elle devient au fil d’acquisitions successives une banque régionale, tournée vers les particuliers et les PME, implantée dans l’Ouest et le Midwest américain. Quatrième banque régionale en matière de dépôts en Californie, elle revendique 1,8 million de clients et une forte présence auprès des viticulteurs de la Napa Valley ».

C’est une sacrément belle opération financière pour la BNP qui encaisse au passage une somme considérable en cash.

La BNP va procéder à des rachats d’actions pour que cette opération soit « relutive » pour ses actionnaires, et va utiliser cette somme pour croître de manière « organique » (sans rachats d’activités) en Europe, pour investir « dans des technologies et des modèles innovants », et pour réaliser « des acquisitions ciblées ».

Dernière remarque, les banques européennes sont toutes en train de liquider leurs filiales aux Etats-Unis… et ce n’est pas un hasard !

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Le Monde.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae