«Moins on est nombreux, mieux c’est» : la recommandation du gouvernement pour les fêtes

A l’issue des consultations des comités de liaison parlementaire le 21 décembre, le gouvernement a fait part de plusieurs recommandations à l’approche des fêtes, en particulier de réduire les contacts et de se faire tester pour les 20-40 ans.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a alerté le soir du 21 décembre la population des 20-40 ans sur l’incidence du variant Omicron qui semble, selon lui, toucher particulièrement cette classe d’âge.

Indiquant que la hausse du nombre de cas atteints par le variant Omicron semblait «être tirée par une augmentation très forte des contaminations chez les jeunes, et notamment chez les 20-40 ans», Gabriel Attal a estimé que «tout l’enjeu est donc d’éviter que ces personnes qui sont contaminées par le variant Omicron entraînent des foyers de contaminations à leur tour». Il a également mis en garde contre le risque de transmettre le virus à «des personnes plus âgées qui sont […] particulièrement fragiles».

Il leur a recommandé ainsi de se dépister en cas de symptômes et de s’isoler en cas de test positif, «parce qu’encore une fois il y a un risque de développement rapide de ce variant Omicron dans notre pays» le temps que la campagne de rappel puisse se développer.

Le gouvernement appelle à réduire «les contacts à table»

Le porte-parole du gouvernement en a profité également pour mettre en garde les familles à l’occasion des fêtes de fin d’année, en particulier du réveillon de Noël. Réitérant les recommandations telles que «l’aération régulière des pièces en intérieur, l’importance du port du masque, notamment pour les personnes âgées», il a aussi conseillé «de réduire, tant qu’on le peut, les contacts à table». «Moins on est nombreux, mieux c’est», a-t-il souligné.

Le porte-parole du gouvernement a cependant voulu se montrer positif en affirmant que malgré la progression du variant Omicron en France, la couverture vaccinale se renforçait, citant à l’appui le rapport de l’institut Pasteur qui démontre une efficacité du rappel contre le variant et, plus globalement du vaccin contre les formes graves de Covid-19.

Plus tôt dans la journée du 21 décembre, Gabriel Attal avait déclaré sur France 2 que le gouvernement n’excluait pas d’aller «au-delà» des restrictions déjà en vigueur, prévenant que la France entrait «dans une période de fortes turbulences». Le gouvernement aurait toutefois reculé sur l’extension du pass sanitaire sur le lieu de travail, mais Jean Castex a publiquement exigé des préfets qu’ils renforcent les contrôles dans les lieux accueillant du public, notamment les restaurants.

Source à l’adresse RT France