Des milliers d’opposants à la vaccination obligatoire organisent des veillées en Autriche

18 rassemblements se sont déroulés dans toute l’Autriche pour rendre hommage aux victimes de la pandémie et protester contre les mesures sanitaires. Plus de 4 000 personnes se sont réunies à Vienne et à Salzbourg, selon un média local.

En Autriche, les opposants à la vaccination obligatoire contre le Covid ont organisé le 26 décembre une veillée dans la capitale, Vienne, après que les autorités ont de nouveau prolongé le confinement pour les non vaccinés. Un peu plus de 2 000 manifestants ont défilé dans le centre de la ville avec des bougies et des lumières, portant des pancartes comme «Quand l’injustice devient un droit, la résistance devient un devoir» et «Restez loin de nos enfants», selon les images de l’agence Ruptly.

Environ 2 500 opposants à la vaccination obligatoire se sont également réunies au même moment à Salzbourg, selon le journal viennois Heute. Au total, 18 manifestations contre la vaccination obligatoire et d’autres mesures sanitaires ont eu lieu dans toute l’Autriche. La prochaine grande manifestation est attendue le 8 janvier. Le 11 décembre, environ 44 000 personnes s’étaient rassemblées à Vienne pour protester contre les mesures gouvernementales, selon des estimations de la police.

Ces rassemblements ont eu lieu une semaine après une autre veillée à Vienne le 19 décembre, qui a rassemblé 40 000 personnes pour honorer les victimes de la pandémie, à l’appel à travers les réseaux sociaux de partisans de la vaccination.

L’Autriche est devenu le premier pays de l’UE à annoncer une obligation générale de vaccination pour tous les résidents autrichiens âgés de 14 ans et plus (sauf exemption pour raisons de santé), qui entrera en vigueur le 1er février 2022. En outre, le parlement a prolongé jusqu’à fin 2021 le confinement des personnes non vaccinées.

«Omicron est probablement au coin de la rue et déclenchera une forte cinquième vague», avait tweeté le président Alexander Van der Bellen, exhortant ses concitoyens à recevoir une troisième dose du vaccin. Le ministre de la Santé Wolfgang Muckstein a également recommandé de recevoir un rappel. L’Autriche peut ainsi «gagner du temps pour se préparer de la meilleure façon possible», a-t-il déclaré aux médias autrichiens.

Source à l’adresse RT France