Xenothera officialise l’efficacité de son traitement contre Omicron et interpelle le gouvernement

Le laboratoire Xenothera a annoncé le 27 décembre que son traitement XAV-19 contre le Covid était également efficace contre le variant Omicron. Problème : le médicament est toujours dans l’attente de son autorisation de mise sur le marché.

Dans un communiqué publié le 27 décembre et repris par France Bleu, la société de biotechnologies nantaise Xenothera a annoncé les premiers résultats de l’efficacité de son traitement XAV-19 contre le Covid-19. Ce traitement médical est destiné aux patients atteints d’un Covid-19 «modéré», et ce, afin d’éviter l’apparition de complications et un potentiel transfert en réanimation.

Alors que les traitements autorisés pour les patients atteints d’un Covid débutant – s’ils ont des facteurs de risques – sont des anticorps monoclonaux, XAV-19 est un anticorps polyclonal. Les tests semblent démontrer que, contrairement aux anticorps monoclonaux qui perdent en efficacité sur le variant Omicron, XAV-19 conserve son efficacité contre le nouveau variant.

La présidente du laboratoire Odile Duvaux, citée par France Bleu, explique : «Nous savons depuis la semaine dernière que les anticorps monoclonaux actuellement utilisés comme traitement perdent leur activité thérapeutique sur le variant Omicron. Dans ce contexte, nos résultats apportent une lueur d’espoir pour combattre ce nouveau variant.»

Le XAV-19 représente donc une solution potentielle pour les patients porteurs du variant Omicron traités avec des anticorps monoclonaux devenus inefficaces. Dans son communiqué, Xenothera souligne que les anticorps polyclonaux, moins sensibles que les monoclonaux aux mutations ou aux variations individuelles de leur cible, sont un atout face à un virus qui a la caractéristique de connaitre de multiples mutations​.

Selon France Bleu, une dizaine de projets d’anticorps polyclonaux anti-Covid seraient en cours de développement à travers le monde, le XAV-19 étant «l’un des plus avancés».

La présidente du laboratoire interpelle le gouvernement

Malheureusement pour le laboratoire et pour les personnes infectées par le variant Omicron, le traitement de Xenothera n’a toujours pas reçu l’autorisation de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) ni de la HAS (Haute autorité de santé) pour sa mise sur le marché.

La présidente de la société de biotechnologies a donc décidé d’interpeller ouvertement les pouvoirs publics. «Face au contexte sanitaire d’urgence, nous interpellons aujourd’hui le gouvernement afin que notre demande d’autorisation d’accès précoce pour notre traitement bénéficie des conditions nécessaires à son aboutissement compte tenu de l’échec des anticorps monoclonaux et de la diffusion rapide du variant Omicron. Comme nous le martelons depuis plus d’un an, les vaccins et les traitements sont les deux bras de la lutte contre l’épidémie. Nous gardons l’espoir que les 25 000 doses de XAV-19 déjà fabriquées et prêtes à l’emploi puissent bénéficier dès que possible aux patients qui en auront besoin», affirme Odile Duvaux dans un message repris par France Bleu.

Source à l’adresse RT France