Covid-19 : la France franchit la barre des 200 000 contaminations en 24 h pour le 2e jour consécutif

206 243 nouveaux cas ont été recensés en 24 h, selon les chiffres annoncés ce 30 décembre par Santé publique France. La veille, la France avait enregistré 208 099 cas, un chiffre jamais atteint depuis le début de la pandémie.

La France a de nouveau franchi le seuil des 200 000 cas de contamination au Covid-19 en 24h. Plus précisément, selon des chiffres annoncés ce 30 décembre par Santé publique France, ce sont 206 243 nouveaux cas qui ont été enregistrés. Le seuil des 200 000 cas par jour avait été franchi pour la première fois le 29 décembre (208 099), un nouveau record après environ 180 000 cas le 28 décembre.

Lors de son audition par la commission des lois de l’Assemblée nationale, consacrée au projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, Olivier Véran avait alerté sur le fait que la France faisait face à «deux ennemis» dans cette crise sanitaire : «Le premier c’est le variant Delta, une vague importante avec des conséquences sanitaires qui augmentent, un variant qui n’a pas dit son dernier mot, il diminue dans certaines régions mais augmente autre part. On en parle moins mais il faut le combattre».

Avant de poursuivre : «Puis, le variant Omicron, mais je ne parlerai plus de vague, vu les chiffres que nous enregistrons, c’est un raz-de-marée. Les chiffres de ce soir montrent l’augmentation continuelle et donnent le vertige.» Selon le ministre, face à la flambée des contaminations, «10% de la population française est cas contact» et les non vaccinés ont «peu de chances de passer entre les gouttes, le virus circule trop».

Le 27 décembre au soir, il avait pronostiqué : «Nous pourrions atteindre plus de 250 000 cas par jour d’ici au début du mois de janvier». Initialement prévu pour une application fin janvier, le projet de loi prévoyant de transformer le pass sanitaire en pass vaccinal a été examiné par la commission des lois au Palais Bourbon le 29 décembre. Le texte sera ensuite discuté dans l’hémicycle du Palais Bourbon à partir du 3 janvier et au Sénat à partir du 5 janvier pour une entrée en vigueur prévue dès le 15 janvier.

Source à l’adresse RT France