Poutine met en garde Biden contre l’instauration de nouvelles sanctions anti-russes

Selon le Kremlin, les présidents russe et américain se sont entretenus dans le cadre d’un échange téléphonique «franc et pragmatique». Vladimir Poutine a notamment mis en garde Joseph Biden sur l’éventuelle introduction de nouvelles sanctions.

Le Kremlin a publié ce 31 décembre un communiqué dédié à la conversation téléphonique de la veille entre Vladimir Poutine et Joseph Biden, au cours de laquelle les deux chefs d’Etat ont abordé le dossier ukrainien, à l’origine d’une récente escalade de tensions entre Kiev et l’Occident d’une part, et Moscou d’autre part.

Selon la présidence russe, cet échange téléphonique a permis de souligner l’importance d’une coopération entre Moscou et Washington afin de faire avancer la situation, tout en garantissant la sécurité aux frontières de la Russie. «Le travail conjoint [entre les deux pays] devrait se solder par de solides garanties juridiques excluant l’avancée de l’OTAN vers l’est et le déploiement de systèmes d’armes menaçants à proximité immédiate des frontières russes», explique ainsi le texte.

Le Kremlin assure par ailleurs que l’échange entre les deux présidents a permis de souligner que la sécurité de chaque pays ne pouvait être assurée que «sur la base du strict respect du principe d’indivisibilité de la sécurité». «La volonté mutuelle d’un dialogue sérieux et substantiel sur [c]es questions a été exprimée», s’est ici félicitée la présidence russe selon qui les deux chefs d’Etat se sont montrés favorables à «un format bilatéral afin d’obtenir des résultats concrets le plus tôt possible».

Focus sur la sécurité aux frontières de la Russie

Selon le même communiqué, Joseph Biden a évoqué la responsabilité particulière qui incombe à la Russie et aux Etats-Unis pour assurer la stabilité en Europe et dans le monde entier. Le président américain a par ailleurs assuré que Washington n’avait pas l’intention de déployer des armes offensives sur le territoire ukrainien.

La partie russe a en outre commenté l’éventualité, évoquée par Joseph Biden, d’introduire des sanctions «à grande échelle» contre la Russie en cas d’escalade de la situation autour de l’Ukraine. Vladimir Poutine a expliqué à ce sujet qu’il s’agirait là d’«une grave erreur» faisant courir «un risque de rupture complète des relations russo-américaines», ainsi que le rapporte le communiqué.

«Les présidents se sont salués à l’occasion de Nouvel An et ont échangé leurs meilleurs vœux. De manière générale, la conversation a eu un caractère franc et pragmatique et a certainement été utile pour les deux parties. Il a été convenu de maintenir des contacts réguliers au plus haut niveau», ont conclu les services de la présidence russe. Cette conversation entre les présidents russe et américain survient en amont des négociations entre les deux pays prévues le 10 janvier à Genève.

Source à l’adresse RT France