L’explosion d’une voiture d’assistance blesse grièvement un pilote français avant le Dakar 2022

Le pilote français Philippe Boutron a été grièvement blessé le 30 décembre à la suite de l’explosion d’un véhicule d’assistance de son équipe, à l’aube de l’édition 2022 du Dakar. Le ministère saoudien de l’Intérieur a écarté la piste criminelle.

Une explosion subie par un véhicule d’assistance de l’équipe française Sodicars a touché au mollet le pilote français Philippe Boutron, a rapporté France Info le 1er janvier 2022. L’accident a eu lieu le 30 décembre à Jeddah alors que le véhicule devait faire l’objet de vérifications techniques avant de prendre le départ de l’édition 2022 du rallye raid Dakar (ex-Paris Dakar). L’explosion s’est produite près d’une station-service et est survenue sous la voiture et non au niveau du moteur.

Sur les six personnes qui se trouvaient à bord du véhicule au moment de l’explosion, seul Philippe Boutron a été blessé, selon les informations fournies par David Castera, le directeur de course. Le pilote n’a pas pu prendre le départ de l’édition 2022 de la course en Arabie saoudite, qui a débuté le 1er janvier, tandis que les autorités du pays ont diligenté une enquête et renforcé la sécurité autour du rallye.

«Un véhicule d’assistance de la Team Sodicars, en sortant de l’hôtel, a été immobilisé d’un coup, une explosion sûrement, et le véhicule a pris feu», a déclaré David Castera «Philippe Boutron a une blessure très grave à la jambe. Il a été opéré aujourd’hui [le 1er janvier], il va mieux et il devrait rentrer en France dans les prochains jours. On pense évidemment bien à lui en ce moment», a-t-il ajouté.

La sécurité autour du rallye renforcée mais pas de piste criminelle envisagée pour le moment

Il a également réagi aux annonces faites par les autorités saoudiennes : «Dans ce contexte, les autorités saoudiennes se sont mobilisées et mènent une investigation très poussée. Dans l’attente d’une réponse, on ne peut pas exclure un acte de malveillance, donc on a décidé avec les autorités d’augmenter très fortement les mesures de sécurité sur le rallye.»

Le ministère français des Affaires étrangères a quant à lui appelé à se montrer vigilant : «Une explosion survenue à Djeddah sur un véhicule d’assistance du Rallye Dakar 2022 a grièvement blessé son chauffeur français. Les cinq passagers, également français, sont indemnes. Une enquête des autorités saoudiennes est en cours pour déterminer les causes de cette explosion. L’hypothèse d’un acte criminel n’est pas écartée. La menace terroriste persiste en Arabie saoudite. Il convient de faire preuve d’une vigilance maximale dans la vie quotidienne, notamment lors des déplacements.» Du côté du ministère saoudien de l’Intérieur, on  écarte «tout soupçon d’ordre criminel» selon des propos rapportés par France Info.

Source à l’adresse RT France