« Hausse des prix de 9 % pour IKEA. 2022 et l’inflation à 10 %… ! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Tout d’abord mes vœux. Tous mes vœux pour chacun de vous pour cette nouvelle année qui s’annonce tout aussi outrancière que celle que nous laissons derrière nous. Outrancière, violente, agressive, c’est ainsi qu’elle commence. A tout cela il faut opposer la tempérance, l’intelligence, la sagesse, le calme, l’analyse, la raison, la gentillesse et l’amour. Montrez à quel point ils sont méchants sera l’un de mes grands défis de l’année 2022. Montrer la méchanceté avec bienveillance et montrer que l’on n’est pas comme eux. Alors mes vœux je les souhaite à tous, sans distinction de couleur, de religion, d’origine sociale ou fiscale, ni de statut vaccinal bien évidemment. Bonne année à tous, qu’elle vous apporte personnellement ce dont vous avez besoin, collectivement, nous ne pouvons que souhaiter un retour à une forme plus démocratique et plus douce des rapports entre les Français et de mettre fin à cette dictature sanitaire.

Sachez également que le dossier Stratégies du mois de décembre consacré à l’inflation qui sera combattue sans hausse des taux est bien disponible en téléchargement dans vos espaces lecteurs.

Maintenant, justement à propos d’inflation, je vous propose pour bien démarrer cette nouvelle année que nous parlions du cas Ikéa !

Qui ne connait pas Ikéa ?

Qui, je vous le demande !

Bon, je dois vous avouer que cela doit faire au moins 20 ans que je n’ai pas mis les pieds dans un Ikéa. Cela me stresse. A l’idée même d’affronter ce lieu j’ai des maux de ventre, des sueurs froides qui perlent sur mon visage rien qu’à la vue d’un parking Ikéa. Ces foules, ces parcours imposés, ces noms imprononçables de produits, sans oublier la recherche fastidieuse de vos colis dans la partie entreprôt. Enfin il y a 20 ans c’était comme cela. Cela a peut-être changé depuis et les professionnels de la chose se chargeront de préciser les modifications apportées depuis mon dernier passage en caisse il y a 20 ans au modèle suédois.

Bref, vous l’aurez compris, je n’aime pas Ikéa, et de façon générale je n’aime pas grand-chose à part le calme de mon grenier comme grommèle à coté ma tendre épouse qui aimerait bien sortir un peu plus son ours de mari de sa tanière.

Mais… Ikéa reste tout de même une sacrée référence. Si Ikéa augmente ses prix, c’est qu’il y a un problème de prix dans le monde !

Ikea compte augmenter ses prix de 9 % pour faire face à l’inflation

« L’entreprise suédoise du meuble Ikea est contrainte d’augmenter ses prix en moyenne de 9 % en 2022 face à la persistance des problèmes de pénuries et de transport cher dans l’économie mondiale, a annoncé jeudi le groupe.

« Malheureusement, pour la première fois depuis que des coûts plus élevés ont commencé à affecter l’économie mondiale, nous allons devoir répercuter certaines hausses de coûts sur nos clients », a indiqué la holding.

« Comme de nombreux autres secteurs, Ikea continue à faire face à des contraintes significatives sur le transport et les matières premières qui tirent les coûts, sans pause envisagée dans un futur proche. Les perturbations sont attendues pour la plupart de l’année 2022 », a souligné la même source.

Selon Ingka Group, une holding d’Ikea qui regroupe plus de 90 % de ses magasins, les principales hausses de coût liées aux transports et aux prix d’approvisionnement « se ressentent surtout en Amérique du Nord et en Europe ».

« La moyenne de la hausse chez Ingka Groupe sera de 9 % au niveau mondial, avec des variations suivant les pays du groupe et la gamme, reflétant les pressions inflationnistes locales », indique le groupe.
Jusqu’ici, Ikea avait absorbé les coûts importants générés par ces tensions logistiques majeures, provoquées notamment par le rebond de la demande au sortir de la première phase de la pandémie.
Cette annonce intervient sur fond de forte accélération de l’inflation à travers le monde, dynamisée par la profonde désorganisation des chaînes de distribution et les pénuries sur des produits essentiels au commerce international. »

La barre des 10 % n’est pas loin !

Lorsque Ikéa augmente ses prix de 9 %, Ikéa, a d’abord rogné sur ce qu’elle pouvait avant. Il y a eu des plans d’économies, des renégociations avec les fournisseurs, les acheteurs ont grapillé tout ce qu’ils ont pu, les financiers réduit les frais au maximum, le personnel a été un peu plus pressuré. Bref, quand Ikéa augmente les prix de 9 % il faut comprendre que l’inflation est bien à 10 % !

Et cette barre des 10 % d’inflation, vous allez la voir franchie régulièrement en ce début d’année 2022 où nous allons vivre ensemble une valse des étiquettes.

Vous connaissez mon point de vue.

L’inflation sera durable.

Je vous explique dans le dossier du mois de décembre pourquoi, en plus, augmenter les taux n’aura pas beaucoup d’effet pour cette inflation qui est une inflation importée et comme nous importons tout, nous pouvons toujours augmenter les taux chez nous, cela n’aura aucun effet sur les hausses de prix imposées par les Chinois qui produisent tout et maîtrisent toute la chaîne de valeur désormais, de l’achat des matières premières à la logistique des routes de la soie. La Chine fera les prix. C’est la Chine qui va donner le « la » de l’inflation.

Inflation durable et forte.

Cela va se voir dès ce début d’année, de vos pots de nutella aux voitures électriques.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source agence de presse russe Sputnik.com ici

Source à l’adresse Insolentiae