Covid-19 : le Québec sur le point de réserver la vente d’alcool et de cannabis aux vaccinés ?

Le gouvernement québécois devrait annoncer un élargissement du pass vaccinal aux établissements vendant de l’alcool et du cannabis. Le système de santé de la province canadienne est en proie à une pénurie de personnel aggravée par la pandémie.

Selon une information relayée le 4 janvier dans la presse québécoise, la Belle Province souhaiterait «imposer le passeport vaccinal dans les succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ) et de la Société québécoise du cannabis (SQDC)».

Comme le rapporte Le Journal de Montréal, la décision pourrait ainsi être annoncée lors d’un point presse «avant la fin de semaine». D’ici là, les autorités québécoises peaufineraient la mise en application du passeport. «Par exemple, le demandera-t-on à l’entrée ou à la caisse ? Sera-t-il imposé pour les commandes en ligne ?», s’interroge le même quotidien.

Alors que le Premier ministre québécois François Legault plaide en faveur de l’élargissement de l’utilisation du passeport vaccinal au-delà des salles de spectacle, bars et restaurants, casinos, salles de congrès et conférences, lieux de culte et installations sportives, le gouvernement de cette province canadienne aurait donc arrêté son choix sur les succursales de la SQDC et la SAQ «qui ont continué d’enregistrer des hausses de ventes et de profits durant la pandémie», relate de son côté le site de la télévision canadienne TVA Nouvelles.

L’armée canadienne en renfort pour la campagne de vaccination québécoise

Le Québec a récemment reçu le soutien de l’armée canadienne pour fournir une aide logistique à la campagne de vaccination contre le Covid-19, dans un contexte de forte augmentation des cas liée à la propagation du variant Omicron.

«Suite à l’approbation de la demande d’aide fédérale du Québec, le personnel des Forces armées canadiennes commencera son déploiement aujourd’hui afin de soutenir la campagne de vaccination de la province», a en effet annoncé, le 3 janvier, le ministre fédéral de la Protection civile Bill Blair, ici cité par l’AFP. 

Ce déploiement survient après une demande officielle formulée mi-décembre par la province canadienne, dont le réseau de santé est malmené par une pénurie de personnel aggravée par la pandémie.

Au total, 82% de la population âgée de 5 ans et plus a reçu deux doses de vaccin anti-Covid et 17% en a reçu une troisième, selon une récente mise à jour du ministère québécois de la Santé.

Ainsi que le rapporte l’AFP, le Québec a recensé le 3 janvier 15 293 nouveaux cas et 15 décès supplémentaires. En outre, 165 personnes de plus étaient hospitalisées sur un total de 1 396.

Confronté à des contaminations record depuis plusieurs semaines, le Québec a annoncé la semaine dernière un arsenal de nouvelles mesures comprenant notamment le retour du couvre-feu nocturne de 22h à 5h du matin dans l’ensemble de la province.

Les rassemblements privés sont désormais limités à la bulle familiale, les salles des restaurants sont fermées et la rentrée scolaire a été repoussée.

La province a aussi autorisé les travailleurs de la santé testés positifs au Covid-19 et asymptomatiques à continuer à travailler.

Source à l’adresse RT France