Il y a deux ans… Le début de la pandémie. La 1ère dépêche de l’AFP.

Voici la première dépêche un y a deux ans de l’AFP qui nous annoncait une pneumonie en Chine, dans une ville peu connue du grand public, Wuhan.

C’était il y a deux ans.

Une éternité.

Il y a deux ans, j’annonçais que la crise allait durer au moins 24 mois.

Nous y sommes. Rien ne laisse présager la fin de la crise et de la succession des variants qui déferlent sur le monde, un monde désespérément à la recherche d’une immunité collective pour retrouver « Laviedavant ».

Pour le moment rien n’y fait.

Ni la vaccination, ni les contaminés successifs.

Omicron changera-t-il la donne et mettra-t-il fin à la pandémie ?

Personne ne le sait encore.

Tout le monde le souhaite.

Tous l’espère.

Deux ans déjà.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae