L’optimisme sur la moindre dangerosité du variant Omicron pèse sur Valneva

Pauvres laboratoires pharmaceutiques.

Il faut beaucoup de morts pour soutenir des cours de bourse !

Remarquez cela marche aussi avec les marchands de canons !

En attendant, depuis le 1er janvier l’action Pfizer qui enchaîne record sur record est en baisse de presque 5 %.

Pour Valneva c’est la douche froide.

Omicron n’est pas assez dangereux !

Triste nouvelle pour les labos…

L’optimisme sur la moindre dangerosité du variant Omicron pèse sur Valneva

« Le groupe biotechnologie Valneva a cédé jusqu’à 12,3 % en début de séance mercredi à la Bourse de Paris en raison de la conviction croissante des investisseurs que le variant Omicron du coronavirus pourrait diminuer la nécessité d’une vaccination de masse.

Le titre a depuis effacé ses pertes et à 11h10, le titre avançait de 3,68 % à 18,29 euros. Mais sur l’ensemble de la semaine, il affiche une perte de plus de 25% pour le moment.

Mais avec des études dans plusieurs pays suggérant que le variant Omicron du coronavirus serait moins dangereux que les autres souches du SARS-CoV-2, le besoin en vaccins deviendra moins important.

« La baisse du cours semble être principalement le fait d’investisseurs particuliers qui pensent qu’il n’y aura pas besoin de nouvelle campagne de vaccination après la vague Omicron, ce qui est faux à mon avis », a déclaré un analyste basé à Paris.

« Valneva pâtit d’un mix baissier technique et fondamental: sur le plan technique, comme de nombreuses valeurs dites « COVID » [celles profitant de la pandémie pour accroître leur chiffre d’affaires, ndlr], des objectifs majeurs avaient été récemment atteints et l’attentisme était à son comble. Sur le plan fondamental, le groupe pourrait pâtir de l’adoption d’une stratégie visant à utiliser Omicron comme vecteur d’immunité, rendant le vaccin de Valneva moins utile », a déclaré Nicolas Chéron, stratégiste chez Zonebourse.

Il est vrai qu’en laissant passer la vague Omicron, nous pourrions finalement obtenir une immunisation naturelle est presque gratuite de la population au Covid.

Espérons que ce scénario optimiste pour les populations et pessimiste pour les actionnaires des laboratoires se vérifie avec le moins de pertes humaines possibles !

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Boursorama.com

Source à l’adresse Insolentiae