Un député LREM prédit des «procédures judiciaires contre les non vaccinés pour propagation du virus»

Bruno Questel, député LREM de l’Eure, a évoqué sur RMC la perspective de sanctions allant possiblement jusqu’au stade judiciaire. Il a estimé que les non vaccinés mettaient en danger la vie d’autrui, se plaçant ainsi «en marge de la société».

Alors que la polémique sur les propos d’Emmanuel Macron se poursuit, le député La République en Marche de l’Eure, Bruno Questel, a, le 5 janvier, condamné de nouveau sur RMC l’attitude des non vaccinés : «L’irresponsable qui n’entend pas se faire vacciner et qui sait qu’il peut provoquer la contamination de quelqu’un qui risquerait le cas échéant de mourir : oui, quelque part, il s’inscrit en marge de la société», a-t-il déclaré. Répondant à la question d’un des journalistes, il a toutefois concédé que les non vaccinés n’étaient pas pour autant «hors la loi».

Mais, compte tenu du fait qu’ils mettent la vie d’autres personnes «en danger», l’élu a prédit «qu’il y aura dans quelques temps des procédures judiciaires contre ces gens-là, comme on a des procédures à tiroirs contre les élus». Une perspective qui s’expliquerait par une société de plus en plus placée sous le signe de «l’inquisition judiciaire». «Tout le monde peut se voir engager dans sa responsabilité, même pour un mouvement de sourcil», a-t-il jugé, en précisant qu’il ne s’agissait pas de «la société de ses rêves».

Le 5 janvier, Bruno Questel avait également affirmé sur BFM TV qu’il ne fallait pas exclure de recourir à l’article 49-3 pour faire adopter rapidement le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. Après plusieurs jours de débats houleux, le texte a finalement été adopté par l’Assemblée nationale le 6 janvier au petit matin. Le projet de loi doit désormais être examiné par le Sénat dominé par la droite au début de la semaine du 10 janvier, pour une entrée en vigueur que le gouvernement voulait au 15 janvier mais qui devrait être repoussée de quelques jours.

Source à l’adresse RT France