Les profs ne bossent pas assez ! Allez, zou, au turbin !

Si tout est parti d’un rapport de la Cour des comptes à laquelle Emmanuel Macron fait clairement référence pour s’emparer du sujet du temps de travail des enseignants, et de la prime au mérite.

« La hausse continue de la dépense d’éducation n’a pas débouché sur une amélioration des « performances » du système éducatif, pointent les magistrats financiers dans une note publiée ce mardi. Ils plaident pour réorganiser le système scolaire autour des chefs d’établissement et pour une forme de rémunération au mérite des enseignants, dont le temps de travail serait annualisé ».

Alors évidemment lorsque l’on regarde les résultats scolaires de notre pays, c’est assez affligeant et l’argent déversé « coûte un pognon de dingue » sans bien évidemment permettre de former de manière qualitative nos enfants.

Pourtant, tout cela, n’a rien à voir, ni avec le temps de travail des profs, ni avec une histoire de prime ou de mérite.

Globalement c’est la faute au « couple » méthodes/élèves. Rajoutez un peu de problèmes disciplinaires, doux euphémisme pour ne pas parler de chienlit généralisée dans certains établissements et vous avez la recette magique de notre effondrement scolaire.

Annualiser le temps de travail des profs ne changera rien aux méthodes stupides des « pédagogistes » bobos ni au manque terrible de discipline qui règne dans de plus en plus d’établissement ou instruire est tout simplement devenu impossible.

Enfin, nous avons vu ce que donne une vision purement comptable dans la gestion de l’Hôpital. Une catastrophe.

Il en sera de même pour l’éducation nationale qui s’effondre sous le poids de son politiquement correct et de ses propres fictions imaginaires idéologiques.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Les Echos.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae