Parrainages pour Eric Zemmour : des élus Les Républicains gênés aux entournures ?

Eric Zemmour a lancé un appel à l’Association des maires de France pour recueillir les 500 parrainages nécessaires afin de participer à la présidentielle. Selon Europe 1, des Républicains seraient prêts à la parrainer pour neutraliser Marine Le Pen.

Le candidat à la présidentielle Eric Zemmour semble avoir des difficultés pour obtenir les 500 parrainages d’élus nécessaires afin de se présenter sur la ligne de départ de l’élection présidentielle de 2022.

Le 6 janvier, il avait même réclamé sur Europe 1 un coup de pouce à l’Association des maires de France (AMF) pour les recueillir, mais son président, le maire Les Républicains (LR) David Lisnard, lui avait répondu que ce n’était pas de sa compétence. 

«Je fais un appel à David Lisnard […] une personne remarquable et démocrate», avait souligné l’ancien éditorialiste de droite radicale.

Selon Europe 1 le 6 janvier, le parti LR compterait néanmoins «discrètement aider le polémiste en ne sanctionnant pas leurs élus qui le soutiendraient». Tout se passerait en toute discrétion, sans accord officiel, comme l’aurait confié pour la radio un proche de Valérie Pécresse. L’objectif : faire en sorte qu’Eric Zemmour puisse se présenter afin d’affaiblir Marine Le Pen et de permettre à l’actuelle présidente de la région Ile-de-France d’avoir de meilleures chances d’accéder au second tour.

La question Zemmour divise au sein des LR. Le maire de Saint-Gilles (Indre), Spike Groen, a par exemple publiquement apporté son soutien à Eric Zemmour tout en restant dans le parti de droite dite modérée. Certains LR, sans apporter officiellement et immédiatement un parrainage, n’hésitent pas non plus à s’afficher avec Eric Zemmour et à l’accueillir dans le cadre de sa campagne, à l’instar de Joël Billard, maire LR de Bonneval.

Sauf que, contacté par le Huffington Post, le directeur de communication de Valérie Pécresse, Geoffroy Didier, réfute toute stratégie dans ce sens : «Il y a une primaire sauvage entre Marine Le Pen et Eric Zemmour au sein de laquelle nous n’avons pas vocation à intervenir.»

Le 6 janvier, Eric Zemmour a affirmé actuellement s’appuyer sur «300 promesses» de parrainages.

Source à l’adresse RT France