«Mettre le bordel» : Roger Milla présente ses excuses après ses propos sur les pays maghrébins

«Je tiens à m’excuser si les gens ont mal compris, mais en aucun cas je ne peux critiquer un pays d’Afrique», a déclaré l’ex-star camerounaise, après avoir déclenché une polémique en accusant certains pays de compliquer l’organisation de la CAN.

L’ancienne star du football camerounais Roger Milla a tenu à présenter ses excuses le 9 janvier après ses propos concernant les pays qui selon lui mettraient «toujours le bordel» dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), dont l’édition 2022 a commencé le jour même au Cameroun.

«Ma déclaration n’était pas contre le Maroc. […] Je ne pensais pas qu’il y allait avoir une polémique. […] Mes déclarations ont malheureusement été mal comprises. J’ai tout simplement dit que nous sommes tous des pays d’Afrique et si un pays organise une CAN, le Maroc devait le soutenir. C’est tout. Je tiens à m’excuser si les gens ont mal compris, mais en aucun cas je ne peux critiquer un pays d’Afrique», a-t-il déclaré au média marocain Radio Mars.

«Les pays maghrébins, ce sont eux qui mettent toujours le bordel. C’est eux qui mettent toujours le désordre, je suis désolé. Je vais leur dire ici en tant que leur frère, que ce soit le Maroc, l’Egypte [qui ne fait pas partie du Maghreb] ou autre, que ce n’est pas normal», avait lancé l’ex-attaquant camerounais le 4 janvier pendant un entretien avec TV5 Monde. 

Selon le quotidien sportif Compétition, le Maroc, l’Egypte et le Burkina Faso, auraient milité pour un report ou une délocalisation de la compétition, qui a commencé le 9 janvier à Yaoundé par un match entre le Cameroun et le Burkina Faso, remporté par le pays hôte.

Source à l’adresse RT France