«Abrutis», «menteurs» : Mélenchon condamné pour injure publique et diffamation contre Radio France

Le chef de file des insoumis et candidat à la présidentielle a été condamné à 500 euros d’amende avec sursis et 3 000 euros de dommages et intérêts pour avoir qualifié des journalistes de France Info de «menteurs» et d’«abrutis».

Jean-Luc Mélenchon a été condamné le 11 janvier pour injure publique et diffamation pour avoir traité des journalistes de France Info d’«abrutis» et de «menteurs» après une enquête de la cellule investigation de Radio France sur sa campagne présidentielle de 2017.

Le chef de file de La France insoumise et candidat à la présidentielle d’avril prochain a été condamné à une amende de 500 euros avec sursis et devra verser 3 000 euros de dommages et intérêts à Radio France.

Détails à suivre…

Source à l’adresse RT France