Jacob saisit la commission des comptes de campagne et l’Arcom sur les déplacements de Macron

Le président des Républicains Christian Jacob a saisi le 11 janvier la commission des comptes de campagne et l’Arcom (ex-CSA) pour les alerter sur les dépenses liées aux déplacements du quasi-candidat à la présidentielle Emmanuel Macron.

Au lendemain d’un déplacement à Nice où le chef de l’Etat a présenté son bilan et annoncé une hausse de budget sur la sécurité, Christian Jacob, président du parti Les Républicains, relève dans un courrier à la commission nationale des comptes de campagnes (CNCCFP), consulté par l’AFP ce 12 janvier, les «nombreux déplacements et interventions médiatiques répétées du président de la République dans cette période pré-électorale, alors qu’il ne fait aucun doute que celui-ci sera candidat à sa propre succession».

Il ajoute dans cette lettre à Jean-Philippe Vachia, le président de la CNCCFP : «Je souhaiterais connaître les modalités des contrôles opérés [par la commission, dans le cadre de la présidentielle] pour s’assurer que l’utilisation des moyens publics est bien conforme à la réglementation.»

Christian Jacob souhaite aussi «avoir confirmation que les dépenses correspondantes à cette activité politique seront bien prises en compte dans le calcul des plafonds de financement autorisés».

Le ténor des Républicains fait aussi savoir qu’il a en parallèle saisi l’Arcom, nouveau gendarme de l’audiovisuel et du numérique (fusion du CSA et d’Hadopi), «afin de connaître les mesures qu’elle entend prendre pour assurer l’équité de traitement entre les candidats [et] comptabiliser à ce titre le temps d’antenne correspondant à l’activité politique du président de la République.»

Source à l’adresse RT France