L’Allemagne menace de bloquer l’application Telegram

Le ministre allemand de l’Intérieur Nancy Faeser a déclaré que Berlin envisageait de bloquer Telegram si le service continuait de violer la loi. L’application est très populaire auprès des opposants aux mesures restrictives anti-Covid.

L’Allemagne pourrait bloquer l’application Telegram si le service de messagerie – très populaire, entre autres, auprès des opposants aux mesures restrictives anti-Covid ou des groupes de la droite radicale – continue de violer la loi allemande, a fait savoir le ministre de l’Intérieur Nancy Faeser, citée par l’agence de presse Reuters.

«Nous ne pouvons pas exclure cette possibilité», a-t-elle déclaré à l’hebdomadaire Die Zeit. «Un shutdown [fermeture] serait grave et clairement un dernier recours. Toutes les autres options doivent d’abord être épuisées», a-t-elle toutefois précisé.

Nancy Faeser a ajouté que l’Allemagne discutait avec ses partenaires de l’Union européenne de la manière de réglementer l’application Telegram. Les procédures juridiques et techniques pour y arriver ne sont pas encore établies, selon elle.

Le service de messagerie fait l’objet de vives critiques de la part de la sphère politique en Allemagne, notamment en raison de menaces de mort et d’appels à la violence visant différentes personnalités politiques, dont le ministre-président du Mecklembourg-Poméranie occidentale, Manuela Schwesig. L’Office régional de police criminelle a ouvert une enquête sur cette affaire. L’organisation de manifestations contre les restrictions de libertés pendant la pandémie, dont certaines ont donné lieu à des heurts, a également été pointée du doigt, note le site Bloomberg.

Source à l’adresse RT France