Darmanin annonce des enquêtes après des actes de vandalisme dans deux églises de Seine-Saint-Denis

Le ministre de l’Intérieur a annoncé le 12 janvier sur Twitter l’ouverture de deux enquêtes pour retrouver les auteurs d’actes de vandalisme dans les églises de Romainville et Bondy, en Seine-Saint-Denis.

Gérald Darmanin a annoncé le 12 janvier l’ouverture de deux enquêtes pour retrouver les auteurs d’actes de vandalisme commis dans les églises de Romainville et Bondy, en Seine-Saint-Denis. Dans un tweet, le ministre de l’Intérieur a apporté son «soutien aux catholiques de notre pays», et qualifié «d’inacceptables ces actes».

Gérald Darmanin se rendra le 13 janvier au matin dans ces deux églises de Seine-Saint-Denis (l’église Saint-Pierre de Bondy et l’église Saint-Germain-l’Auxerrois à Romainville), qui ont été la cible d’actes de vandalisme dans la nuit du 9 au 10 janvier. Dans ces deux églises, des dégradations et des vols ont été constatés. Ces actes ont fait l’objet d’un dépôt de plainte de la part du diocèse de Saint-Denis-en-France, qui s’est exprimé par le biais de communiqués de presse . 

A l’ouverture de l’église le 10 janvier au matin, un bénévole «a immédiatement constaté que le tronc de l’église avait été scié à la disqueuse pour en dérober l’argent», relate le diocèse, concernant l’église de Bondy. Le diocèse détaille également les différentes dégradations : «un vitrail cassé, le tabernacle profané, fracturé et vidé de son contenu, la sacristie avec une porte cassée et où ont été dérobés un autre objet liturgique, ainsi qu’un ordinateur portable.»

A Romainville, «un tronc a été arraché, le tabernacle a été fracturé, le matériel de sonorisation, volé, et les armoires de la sacristie, dépouillées de plusieurs vases sacrés», écrit le diocèse dans un second communiqué.

Source à l’adresse RT France