«Des héros» : le pape François encense les migrants qui fuient les guerres avec leurs enfants

Le souverain pontife a expliqué le 13 janvier penser aux personnes «qui fuient les guerres, qui sont repoussées aux frontières de l’Europe», en qui il voit «le courage de qui risque sa vie par amour pour ses enfants, par amour pour sa famille».

Dans une interview publiée le 13 janvier, le pape François a rendu hommage aux parents fuyant les conflits pour sauver leurs enfants et qui sont «repoussés aux frontières de l’Europe», les qualifiant de «héros». 

«Je pense à de nombreux pères, à de nombreuses mères, à de nombreuses familles qui fuient les guerres, qui sont repoussées aux frontières de l’Europe et pas seulement, et qui vivent des situations de douleur, d’injustice et que personne ne prend au sérieux», a déclaré le pape dans une interview à l’Osservatore Romano, le quotidien du Vatican.

Je me sens très proche du drame de ces familles, de ces pères et de ces mères

«Je voudrais dire à ces pères, à ces mères, qu’ils sont pour moi des héros, parce que je vois en eux le courage de qui risque sa vie par amour pour ses enfants, par amour pour sa famille», a ajouté le pontife argentin âgé de 85 ans, qui n’a de cesse d’appeler à l’accueil des migrants et des demandeurs d’asile.

«Je me sens très proche du drame de ces familles, de ces pères et de ces mères qui vivent une difficulté particulière, aggravée surtout par la pandémie», a-t-il ajouté, assurant que «le pape continuera […] à leur prêter sa voix». «Je crois qu’il n’est pas facile d’affronter la souffrance, de ne pas réussir à donner à manger à ses enfants, et de sentir sur ses épaules le poids de la responsabilité de la vie d’autrui», a conclu le pape François.

Source à l’adresse RT France