Le Canada abandonne l’obligation vaccinale pour ses chauffeurs de poids lourds venant des Etats-Unis

Le Canada autorisera les routiers canadiens non vaccinés à revenir et traverser les Etats-Unis sans contrainte, annulant une décision exigeant que tous les transporteurs soient vaccinés contre le Covid sous peine de mise en quarantaine.

A compter du 15 janvier, tous les chauffeurs routiers canadiens traversant la frontière des Etats-Unis pour revenir dans leur pays auraient du être vaccinés, selon une décision du gouvernement d’Ottawa. Sans cela, ils auraient du être placés en quarantaine.

Le 13 janvier, un porte-parole des Services frontaliers du Canada a toutefois annoncé que les autorités du pays faisaient marche arrière, comme le rapportent plusieurs médias canadiens et Reuters. Les transporteurs canadiens qui n’ont reçu qu’une dose ou qui n’ont pas été vaccinés n’auront finalement pas à subir la quarantaine en arrivant sur le territoire.

Selon une agence de presse canadienne, «l’Alliance canadienne du camionnage, un organisme basé à Ottawa, affirme qu’environ 10 % des quelque 120 000 Canadiens qui franchissent la frontière canado-américaine au volant de gros camions n’ont pas été complètement vaccinés».

Pour Reuters, Justin Trudeau a en fait subi des pressions de la part du principal parti d’opposition et du lobby des camionneurs pour abandonner les restrictions. Les autorités craignaient également que le manque de disponibilité de ces chauffeurs ne perturbent le commerce et fassent grimper l’inflation.

Néanmoins, les camionneurs étasuniens devront quant à eux être vaccinés, faute de quoi ils seront refoulés à la frontière à partir du 15 janvier.

Source à l’adresse RT France