Italie : tensions avec la police lors d’une manifestation d’opposants à la politique sanitaire

Les opposants à la politique sanitaire du gouvernement étaient rassemblés à Rome ce 15 janvier. Ils étaient environ un millier rassemblés pour un sit-in. Quelques échauffourées ont eu lieu avec la police.

Des moments de tensions avec la police et quelques légères échauffourées ont été enregistrés ce 15 janvier après-midi lors d’une manifestation d’opposants à la politique sanitaire du gouvernement dans le centre de Rome, a constaté l’AFP.

Un millier de personnes environ s’étaient rassemblées pour un sit-in, autorisé par la police, sur la place de Saint-Jean de Latran, quand un petit groupe de manifestants a voulu partir en cortège, non autorisé, vers le centre historique, se faisant bloquer par des véhicules des forces de l’ordre et policiers en tenue anti-émeute.

Plusieurs autres manifestations ont par ailleurs eu lieu en Italie pour dénoncer le pass vaccinal ainsi que la récente obligation de vaccination pour toutes les personnes âgées de plus de 50 ans.

Obligation vaccinale pour les plus de 50 ans

Le gouvernement italien, confronté à un rebond des contagions dû au variant Omicron, avait décidé fin décembre d’exiger à partir du 10 janvier le pass vaccinal dans les transports, les hôtels, les terrasses de restaurants, les foires et congrès ainsi que les piscines et salles de gym.

Jusqu’au 10 janvier, pour prendre le train et l’avion, il suffisait d’être en possession d’un pass sanitaire «de base», qui pouvait être obtenu grâce à la vaccination mais aussi avec un test négatif.

La pass vaccinal, baptisé en Italie «pass sanitaire renforcé», s’obtient seulement avec un cycle vaccinal complet ou après guérison du Covid.

Il y a dix jours, le gouvernement a également décidé d’instaurer l’obligation vaccinale pour toutes les personnes âgées de plus de 50 ans, sauf pour celles récemment guéries.

Premier pays européen durement touché par la pandémie, l’Italie a enregistré plus de 140 000 morts depuis début 2020.

Source à l’adresse RT France