Pass vaccinal : l’Assemblée nationale adopte le texte en deuxième lecture

Le projet de loi de loi transformant notamment le pass sanitaire en pass vaccinal a été adopté en deuxième lecture par l’Assemblée nationale par 185 voix pour, 69 contre et 8 abstentions. Le Sénat va de nouveau se pencher sur le texte.

Les députés ont adopté en deuxième lecture dans la nuit du 14 au 15 janvier le projet de loi controversé transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. Les débats doivent se poursuivre au Sénat.

Entamé le 29 décembre en commission, le marathon de ce douzième texte d’urgence sanitaire depuis mars 2020 s’achèvera le 16 janvier dans l’après-midi, avec un ultime vote de l’Assemblée nationale, au bout d’un parcours chaotique marqué par des couacs, des polémiques et des rebondissements. 

Commencé à 15 heures le 14 janvier, la deuxième lecture du texte avec à la clef l’examen de près de 450 amendements, s’est achevée aux alentours de 4 heures du matin avec une adoption par 185 voix pour, 69 contre et 8 abstentions, dans une ambiance électrique.

Après l’échec tonitruant d’un compromis avec le Sénat, les députés ont planché sur une version du projet de loi proche de celle votée la semaine précédente en première lecture, mais avec certaines modifications, parfois inspirées par l’examen au Sénat dominé par la droite. Ainsi le pass vaccinal ne s’appliquera par exemple plus aux adolescents entre 12 et 16 ans, toujours soumis cependant au pass sanitaire.

Source à l’adresse RT France